Tin Ngoại Ngữ

Jeudi Saint : le pape encourage des détenus à être « frères dans le service »

Il lave les pieds de 12 prisonniers à Velletri

En mémoire du geste du Christ, le pape François a lavé les pieds de 12 détenus au cours de la messe de la Cène qu’il a célébrée ce Jeudi Saint, 18 avril 2019, à la prison de Velletri, dans la périphérie sud de Rome. Il les a encouragés à être « frères dans le service ».

Le pape est arrivé aux alentours de 16h30 à la maison d’arrêt, où il a été accueilli par la directrice de la structure pénitentiaire Maria Donata Iannantuono, par la vice-directrice Pia Palmeri, par le commandant de la Police pénitentiaire Maria Luisa Abossida et par le chapelain, Dom Franco Diamante.

Après avoir salué des représentants du personnel civil, de la Police et des détenus, le pape a rejoint le salon théâtre de la maison d’arrêt, où son arrivée a été saluée par des applaudissements et des ovations enthousiastes, couvrant l’air du chant d’entrée de la procession solennelle.

« Je vous remercie tous et je vous remercie de votre accueil… je suis très uni à vous tous, ceux qui sont ici et ceux qui n’y sont pas », a-t-il déclaré au début de son homélie.

« Jésus avait tout le pouvoir… mais il a commencé à faire le geste du lavement des pieds », a fait observer le pape en commentant l’Evangile : un geste qui « était fait en ce temps-là par les esclaves », pour accueillir les visiteurs. Et d’encourager : « Soyez frères dans le service, pas dans l’ambition de celui qui domine ou qui piétine l’autre… non, le service… tu as besoin de quelque chose ? Je le fais… c’est cela la fraternité. »

Il a expliqué qu’il allait réaliser ce geste pour imiter celui de Jésus et montrer l’exemple : « L’évêque n’est pas le plus important, l’évêque doit être le plus serviteur, et chacun de nous doit être serviteur des autres. C’est la règle de Jésus et la règle de l’Evangile : la règle du service, pas celle de dominer, de faire du mal, d’humilier les autres. »

Il faut avoir « le cœur d’un enfant », a aussi recommandé le pape François. « Le plus grand doit servir le plus petit, s’il se sent le plus grand il doit se faire serviteur… nous tous aussi, nous devons être serviteurs. Il est vrai que dans la vie il y a des problèmes, nous nous disputons… mais cela doit être passager. Dans notre cœur, il doit toujours y avoir cet amour du service de l’autre. »

En conclusion, le pape a souhaité à tous les participants d’être « plus amis, plus frères, dans le service ». La célébration s’est poursuivie avec le lavement des pieds, durant lequel le pape a lavé, essuyé et baisé les pieds de 12 détenus originaires de quatre pays différents : neuf Italiens, un Brésilien, un Ivoirien et un Marocain. Émus, certains lui baisaient la main après son geste.

À l’issue de la célébration, le pape a reçu de nombreux cadeaux des prisonniers et des agents pénitentiaires. Puis des applaudissements chaleureux ont à nouveau salué son départ.

C’était la cinquième fois que le pape argentin fêtait le Jeudi Saint auprès de prisonniers. L’an dernier, en 2018, c’est à la prison “Regina Coeli”, à Rome, qu’il avait célébré. En 2017, le pape François s’était rendu à la prison de Paliano, dans la Province de Frosinone, dédiée aux collaborateurs de justice. En 2016, il avait lavé les pieds de douze réfugiés, dans un centre d’accueil pour demandeurs d’asile et réfugiés à Castelnuovo di Porto, au nord de Rome. En 2015, il avait célébré la messe de la Cène dans la prison de Rebibbia à Rome, où il avait lavé les pieds de détenus et de femmes détenues de la prison féminine voisine. Les Jeudis saints de 2013 et de 2014, le pape avait célébré à la prison pour mineurs de Casal del Marmo et au Centre pour personnes handicapées Sainte-Marie de la Providence.

Khách truy cập

Hôm nay: 2848

Hôm qua: 7303

Số Lượt Truy Cập: 22638818

Currently are 95 guests and no members online

Kubik-Rubik Joomla! Extensions