Tin Ngoại Ngữ

ONU : le Saint-Siège défend «le droit primordial» des parents d’éduquer leurs enfants

Déclaration de Mgr Jurkovic sur le droit à l’éducation

« Les parents ont le droit primordial ‘d’éduquer leur enfant conformément à leurs convictions religieuses et morales, y compris les dimensions de l’amour humain et les questions connexes relatives à la nature de la sexualité, du mariage et de la famille’ », a déclaré Mgr Ivan Jurkovic citant une lettre de l’observateur permanent du Saint-Siège auprès de l’Organisation des Nations Unies du septembre 2016.

Mgr Jurkovic, observateur permanent du Saint-Siège auprès de l’Organisation des Nations Unies et d’autres organisations internationales à Genève, est intervenu à la 41e session du Conseil des droits de l’homme sur le droit à l’éducation le 26 juin 2019, à Genève.

Il a souligné que le Saint-Siège « souscrit au rapport » du rapporteur spécial de l’ONU sur le droit à l’éducation « lorsqu’il rappelle que ‘les États doivent respecter la liberté des parents de choisir pour leurs enfants des écoles autres que celles établies par les autorités publiques’ ».

« Il ne semble pas que les États aient le droit exclusif de s’imposer aux établissements d’enseignement, comme il ressort du rapport soumis à l’attention du Conseil », a noté Mgr Jurkovic : « au contraire », « les individus et les organisations ont la liberté ‘d’établir et de diriger des établissements d’enseignement’ à condition de respecter les principes et les exigences » énoncés dans la Convention relative aux droits de l’enfant.

« Entre les positions extrêmes de ‘la destruction de l’enseignement public et de l’annulation de la liberté de choisir et d’établir des établissements d’enseignement privés’, « un équilibre doit être trouvé », a-t-il expliqué en citant le rapport. « Le critère, selon l’observateur permanent, doit être fondé sur les exigences concrètes de chaque pays et sur sa propre histoire, plus que sur les principes idéologiques agressifs ».

Mgr Jurkovic a cité le pape François qui avait récemment rappelé que « l’enseignement n’est pas simplement un métier, mais une mission » et que « l’éducation est le droit de tous, y compris des pauvres ».

Si la liberté d’éducation est un droit, a dit aussi l’observateur permanent, « elle doit être dûment soutenue par les États, afin de permettre à tous d’en profiter, enrichissant ainsi la vie de la société ».

« Investir dans la culture, a conclu Mgr Jurkovic en citant encore le pape, encourage une diminution de la haine et une croissance de la civilité et de la prospérité. L’éducation et la violence sont inversement proportionnelles. »

 

Khách truy cập

Hôm nay: 5235

Hôm qua: 7464

Số Lượt Truy Cập: 23257981

Currently are 219 guests and no members online

Kubik-Rubik Joomla! Extensions