Tin Ngoại Ngữ

FAO: le pape François dénonce les «causes» de la faim

Ecouter le cri désespéré de nos frères»

Le pape François invite la FAO à s’attaquer aux « causes » de la faim, et il déplore notamment le manque de « compassion » et de « volonté sociale et politique ». Il exhorte: à « écouter le cri désespéré de nos frères ».

Le pape François a reçu au Vatican les participants de la 41ème session de la Conférence de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (22-29 juin 2019). Le pape s’est exprimé en espagnol, avec pour objectif « Faim zéro ».

Pour le pape François, si la FAO veut atteindre les objectifs 1 et 2 de l’Agenda 2030 de l’ONU, et éradiquer « les fléaux de la faim et de l’insécurité alimentaire », il faut lutter notamment contre « le manque de compassion, le désintérêt général et une volonté sociale et politique » insuffisantes pour « répondre aux obligations internationales ».

« Le manque d’alimentation et d’eau n’est pas une affaire interne et exclusive des pays les plus pauvres et fragiles », cela concerne, a-t-il dit « chacun de nous ».

« Nous sommes tous appelés à écouter le cri désespéré de nos frères et à mettre les moyens pour qu’ils puissent vivre, voyant ainsi respectés leurs droits les plus fondamentaux », a dit le pape François.

Il a indiqué « la réduction du gaspillage alimentaire et d’eau par l’éducation et la sensibilisation sociale » comme l’un des « moyens à la portée de tous ».

Par ailleurs, le pape a évoqué « la connexion entre la fragilité environnementale, l’insécurité alimentaire et les mouvements migratoires » et faisant observer que pour les réfugiés, il convient de « promouvoir un développement agricole dans les régions les plus vulnérables, renforçant la résilience et un développement durable du territoire ».

Le pape François ne doute pas que la FAO soit un acteur « adapté pour coordonner les moyens nécessaires » et agir en faveur des plus pauvres, de façon à ce qu’ils aient accès « aux biens fondamentaux ».

Le pape a spécialement salué l’élection, le 23 juin, du nouveau directeur général de la FAO, le Chinois Qu Dongyu, vice-ministre de l’Agriculture et des affaires rurales en Chine. Il succèdera au brésilien José Graziano da Silva. Le chinois est une des langues officielles de la FAO.

Qu Dongyu, né en 1963, sera le neuvième Directeur général de la FAO depuis la création de l’Organisation, le 16 octobre 1945. Le mandat du nouveau Directeur général débutera le 1er août 2019 et s’achèvera le 31 juillet 2023.

La FAO a son siège à Rome.

 

Khách truy cập

Hôm nay: 5425

Hôm qua: 6673

Số Lượt Truy Cập: 22982230

Currently are 73 guests and no members online

Kubik-Rubik Joomla! Extensions