Tin Ngoại Ngữ

USA : les évêques appellent à secourir les Afghans ayant travaillé avec l’armée américaine

Conscients des difficultés liées à l'évacuation des diplomates et autres employés du gouvernement américain d'Afghanistan, les évêques demandent instamment que les milliers d'Afghans qui ont travaillé avec l'armée américaine ne soient pas oubliés.

Dans une déclaration, la conférence des évêques catholiques des États-Unis (USCCB) a exhorté le gouvernement américain à agir rapidement et de toute urgence pour aider et préserver la vie de ces Afghans qui ont aidé la mission américaine dans ce pays d'Asie qui vit de nouveau, depuis dimanche, sous l'emprise des talibans, 20 ans après le renversement de ce régime islamiste.

Mgr Mario E. Dorsonville, évêque auxiliaire de Washington et président du Comité des migrations de l'USCCB, et Mgr David J. Malloy, évêque de Rockford et président du Comité Justice et Paix de l'USCCB, signent la note qui, tout en reconnaissant la crise humanitaire consécutive à la prise de contrôle de l'Afghanistan par les Talibans et les difficultés d'évacuation des diplomates et autres employés du gouvernement américain, rappelle l'engagement envers ceux qui ont aidé la mission de l'armée américaine.  

«Des milliers de personnes qui ont travaillé comme interprètes, traducteurs et dans d'autres domaines avec l'armée américaine au cours des vingt dernières années, y compris les demandeurs de visas d'immigrant spécial (SIV), se retrouvent eux-mêmes et leurs familles en danger», préviennent les évêques à la lumière de l'impossibilité de vols commerciaux vers et depuis l'aéroport de Kaboul, qui est actuellement fermé.

Protection spéciale pour les femmes et les filles

Si les évêques se félicitent de l'autorisation donnée par le président Joe Biden de prélever jusqu'à 500 millions de dollars sur le Fonds d'aide d'urgence aux réfugiés et aux migrants pour répondre aux besoins urgents des réfugiés afghans, ils expriment également leur inquiétude pour les femmes et les filles afghanes, qui risquent de perdre les opportunités qu'elles ont acquises au cours des deux dernières décennies et qui sont désormais confrontées à des risques accrus de violence et d'abus.

«Nous savons que le retrait des forces américaines et l'évacuation des Afghans vulnérables, y compris ceux qui ont soutenu nos militaires ou travaillé avec des ONG et d'autres organisations, serait un processus compliqué qui pourrait générer de l'instabilité en Afghanistan», reconnaissent toutefois les évêques, non sans déplorer les images et vidéos horribles en provenance de ce pays où les gens «prennent des décisions désespérées de vie et de mort».

L'engagement de l'Église en matière de relocalisation

La déclaration rappelle qu'au cours des dernières semaines, des membres du personnel de l'USCCB, de Catholic Charities et d'autres partenaires se sont rendus à Fort Lee (Virginie) pour aider le gouvernement américain à accueillir et à reloger les demandeurs d’asile et leurs familles. À cet égard, ils réaffirment leur engagement en tant qu'Église dans ce travail.

Enfin, les évêques américains appellent à se joindre au Pape François pour prier pour la paix en Afghanistan: «Que le fracas des armes cesse et que des solutions soient trouvées à la table du dialogue».

Vatican News Service - ATD

Khách truy cập

Hôm nay:4977
Hôm qua:13498
Tuần này:18475
Tháng này505910
Số Lượt Truy Cập:32741595
Số khách đang Online 418